The Eternal East in the Magic City
16 abril, 2016
«Hombre» será su nombre.
16 abril, 2016
Mostrar todo

GLDF : C’est du beau ! … (au sujet de la Biennale de Bordeaux).

Après que les documents de la GLDF soient devenus complètement « open » suite au piratage incroyable du site informatique de la GLDF, il me fut transmis une information qui me concerne et qui nécessite un rectificatif de ma part d’un précédent article.

En effet, j’ironisais sur un vote des conseillers fédéraux de la GLDF et de la GLFF concernant le chantage au pognon fait aux organisateurs de la biennale de bordeaux pour qu’ils me retirent du programme (une table ronde, rappelons-le, sur le thème des blogs maçonniques qui n’a rien à voir avec la GLFF et la GLDF).

J’affirmais, en effet, que cette initiative, du duo Besson & Charuel, fut faite sans l’accord des conseillers fédéraux. Je n’imaginais pas, en effet, que des conseillers fédéraux, femmes et hommes adultes et responsables, censés posséder une certaine éthique, un niveau de réflexion suffisant, puissent en arriver à voter de faire pression sur des organisateurs d’une manifestation au sujet de la présence d’une sœur, considérée par eux-mêmes comme insignifiantes, pour son blog sous le prétextes “qu’ils ne l’aiment pas”. Je me suis trompée.

Si le conseil fédéral de la GLFF n’a rien voté dans ce sens, celui de la GLDF l’a fait ! Le projet voté est d’envoyer une lettre à toutes les obédiences pour m’interdire, en menaçant de retirer sa participation financière, d’être au programme de cette manifestation.

Finalement, ce fut fait … Plus exactement, Philippe Charuel a envoyé un courrier dans ce sens aux organisateurs … Histoire de ne pas respecter le vote initial de son conseil fédéral. Ce conseil fédéral date du 19 février. Le Grand Maître de la GLDF a été ,pour le moins, rapide … Je l’ai appris le 25 février.

Vraisemblablement Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la GLFF, a été informée de ce vote, puisque celle-ci a appuyé cette même demande, faisant la même pression vis-à-vis des organisateurs. Elle considère, certainement, que cette démarche est d’une hauteur maçonnique parfaitement exemplaire !

Lors du conseil fédéral suivant, en mars 2016, le courrier de Philippe Charuel est indiqué. On ignore si les conseillers fédéraux ont appréciés la publicité qui fut faite à ce sujet, ainsi que les commentaires qui y sont associés. Ne me dites pas que cela n’a pas d’importance … C’est quand même eux qui ont voté, non?

Comme les organisateurs de la Biennale de Bordeaux ont cédé au chantage – une grande victoire à mettre sur le compte de Philippe Charuel ! – le Conseil Fédéral a accepté, benoîtement, de les financer à hauteur de 1500 € lors de leur réunion en mars 2016! La prochaine fois, on se cotisera puisque, finalement, ce n’est qu’une histoire de fric.

Petite touche finale à ce super-projet maçonnique: je suis mentionnée comme étant la “TCS Anne Doutrepierre”. Le sommet de l’hypocrisie ! Cela ne s’invente pas.

Je dois représenter pour ce conseil fédéral une véritable et importante menace pour que ces frères aient voté une telle décision. Quant à Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la GLFF, on a compris que son intérêt personnel n’est pas de travailler pour son obédience. Les votes du Conseil Fédéral de la GLDF sont plus importants, pour elle, que l’image engagée et dynamique de la GLFF faite sur ce blog depuis sa venue au monde en juin 2013. Trop libertaire, peut-être, à son goût ?

Je me suis toujours demandée, puisqu’aucun de mes articles et mes opinions ne sont nouveaux, si notre duo Besson/ Charuel, auquel nous pouvons associer maintenant le Conseil Fédéral de la GLDF, n’exprimaient pas ainsi une crainte plus sur ce que je risque d’écrire que sur ce que j’ai déjà écrit. Il est bon de leur rappeler que le « délit d’opinion » n’existe pas en France. Il existe uniquement dans les dictatures.

Bon d’accord, je le fais … Je m’excuse très officiellement d’avoir accusé Philippe Charuel qu’il ait décidé, de son propre chef, de faire un chantage au pognon à des organisateurs d’une manifestation pour leur interdire de me mettre au programme d’une table ronde dont le sujet ne regardait nullement la GLDF, dans une manifestation située à 800 km de chez moi, et qui aurait permis que les gens me connaissent “en vrai” puisque je suis accusée de me cacher derrière mon blog (aussi) en sus d’être une sorte de virago… (alors que ce n’est même pas vrai !).

J’ai tout bon, là ?

Lien source

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Souhaitez-vous recevoir des nouvelles de masoneria357?